Origine et histoire

La plus grande partie de l'histoire des arts martiaux chinois n'a jamais été documentée et beaucoup d'écrits historiques qui existaient ont été perdus durant les périodes de guerres.

Cependant, les racines historiques du Tai Chi Chuan peuvent être retracées à près de 3000 ans, à l'introduction du principe du yin et du yang dans le Yi Jing (Livre des changements), à environ 1122 ans avant Jésus Christ. L'évolution du Tai Chi Chuan, du Yi Jing à la fin du 16ème siècle, se retrouve principalement dans les contes et les légendes.


Une histoire populaire largement acceptée, raconte que le légendaire moine daoiste Zhang San-Feng aurait combiné la théorie du Yi Jing (la dynamique des contraires yin/yang) et la pratique daoiste de la conservation de l'énergie (qigong) avec le kung-fu « Shaolin » et ses observations des comportements naturels de combat d'une grue et d'un serpent pour créer le Tai Chi Chuan, entre le 13ème et le 15ème siècle.

L'histoire de Zhang San-Feng est cependant décriée par plusieurs pratiquants de Tai Chi, bien qu'on lui ait reconnu un écrit classique intitulé « T'ai Chi Ch'uan Ching », qui décrit les principes du Ch'ang Ch'uan (interprété comme Tai Chi Chuan).

Plusieurs historiens croient que le Tai Chi Chuan a formellement été créé dans le village Chen dans la province de Honan en Chine, quoique certains disent que les techniques formatives sont l'oeuvre d'individus tels que Jiang Fa et Wang Tsung Yueh.


Le Tai Chi Chuan de style Chen a été développé jusqu'à un très haut niveau à l'intérieur du village Chen et a été gardé secret pendant plusieurs décennies. Le premier étranger connu à qui le Tai Chi Chuan a été enseigné a été Yang Lu-Chan (1799-1872).

Yang Lu-Chan a ensuite quitté le village Chen et a conçu une version du Tai Chi Chuan qui est maintenant connue en tant que le style Yang. Un des étudiants de Yang Lu-Chan, Wu Chuan-You, a éventuellement conçu le style Wu (milieu du 19ème siècle), le troisième des trois principaux styles de Tai Chi Chuan.


Les besoins individuels de survie dans l'ancien temps, à travers des aptitudes martiales mortelles, ont motivé les adeptes du Tai Chi à garder précieusement les secrets de cet art pour la majeure partie de son histoire. Le Tai Chi Chuan n'a pas été révélé au grand public chinois avant 1926 par un descendant de la famille Yang, Yang Cheng-Fu (1883-1936).

Le Tai Chi a été introduit en occident dans les années 1960 par Cheng Man-Ching et, tout comme les arts martiaux chinois en général, a gagné en popularité pendant les années 1970 grâce au succès de la série télévisée « Kung-Fu ». La prolifération du Tai Chi en occident a continué durant les années 1980 et 1990, particulièrement dû à la reconnaissance des bienfaits de l'art sur la santé. 

2018  La Voie Médiane  - mise en ligne Christophe Pothier