Historique

 Depuis que l'acupuncture chinoise a été introduite dans le monde occidental, le concept du chi et sa circulation dans le corps humain ont été progressivement reconnus par les médecins occidentaux, puis par le grand public. Aujourd'hui, de plus en plus de monde se tourne vers l'acupuncture ou s'essaye au Qi Gong et, comme les gens parlent à leur entourage de la satisfaction trouvée dans cette expérience, la réputation des arts énergétiques chinois va en grandissant.

La pratique du Qi Gong (travail que l'on peut faire sur son chi : c'est-à-dire l’énergie présente dans le corps humain) peut non seulement maintenir la santé et l'équilibre mental mais aussi aider le corps à lutter, sans absorption de médicaments. 

 

 

La pratique du Qi Gong fait appel à la méditation, qu'elle soit immobile ou en mouvement, pour réguler la circulation du chi dans le corps humain.

 Avec une pratique régulière, votre esprit pourra graduellement se calmer et se sentir en paix, puis ce sera alors à l'ensemble de votre corps de ressentir le retour à l'équilibre.

Mais, ce que vous apportera de plus important la pratique régulière du Qi Gong, c'est la découverte de votre monde intérieur, monde de l'énergie.

Grâce au développement de l'ensemble de vos capacités sensorielles ainsi qu'à l'analyse de vos expériences, vous apprendrez à mieux vous connaître et ce, aussi bien physiquement que mentalement.

Si le Qi Gong apparaît aujourd'hui en Occident comme une nouvelle technique répondant à notre recherche de bien-être physique et mental ainsi que d'équilibre, il est pratiqué en Chine depuis au moins 3 000 ans.

Pour les Chinois, il constitue un support quotidien qui donne les moyens d'agir sur le corps et le soi intérieur aussi bien dans la vie privée, que dans la vie professionnelle.

 

                                           Page précédente...                                      Page suivante...

2018  La Voie Médiane  - mise en ligne Christophe Pothier