Le corps ordinateur

Avant d’étudier à la loupe les différents éléments qui sous-tendent le fonctionnement du corps en MTC, prenons donc un peu de recul et comparons l’organisme humain à un ordinateur. Comparaison d’autant plus aisée que nous avons inventé cette machine pour pallier les insuffisances de nos capacités mentales à calculer et à mémoriser.
Les Chinois ont le boulier, nous nous avons nos kilos bits de données.


Dans un ordinateur, nous avons une mémoire centrale où sont stockées toutes les données. Des logiciels pour accéder et agir sur ce disque dur. Un processeur qui est derrière pour diriger tout cela. Et une prise de courant pour que la machine fonctionne. Enfin une batterie pour que notre ordinateur fonctionne en autonomie. Notre organisme est tout à fait assimilable à ce mode de fonctionnement.
La mémoire centrale, c’est le cerveau avec ses milliards de connexions et ses possibilités infinies dont on n’utilise qu’une toute petite partie.

Les logiciels organes


Pour accéder à cette mémoire centrale, nous avons cinq logiciels que sont les Foie, Cœur, Rate, Poumon et Rein. Le terme logiciel nous arrange ici. En effet, quand nous parlons du Foie par exemple, il ne faut pas tout de suite voir le Foie en tant qu’organe physique, mais l’énergie qui sous-tend le fonctionnement de cet organe. Ne pas perdre de vue que la médecine chinoise est avant tout une médecine énergétique.

Ces cinq logiciels organes ne peuvent fonctionner indépendamment l’un de l’autre. Nous verrons ainsi qu’il existe des cycles spécifiques qui relient entre eux ces différents logiciels et tout l’art du diagnostic est de découvrir celui qui a été déséquilibré en premier.